LE FESTIVAL

7 jours autour de la voix

« (La voix)… c’est un privilège.

Je considère que je suis privilégiée,

car j’ai pu faire sortir la vérité de mon âme et de mon esprit,

la donner au public, la lui faire accepter.

Tout le monde n’en est pas capable.

C’est l’une des plus grandes forces que l’on puisse mettre au service du plus grand des arts - la musique. »

 

​Maria CALLAS

In « leçons de chant » / Ed. Fayard –Van de Velde

Chaque âge, chaque moment de l'existence, apporte avec lui ses doutes, ses indignations,
ses peines, ses joies, ses réussites, ses satisfactions... Ce sont ces émotions toujours
singulières qui offrent une place au questionnement, à la quête d'une exigence de sens,
à des certitudes que sagesse et expérience s'amusent à rebattre sur le chemin de la vie.
« Éclats, le festival de la Voix au Pays de Dieulefit » n'échappe pas à cet état d'esprit de
remise en question de pratiques, d'histoire et de devenir utile à l'affirmation de quelques
traits de caractères forts qui lui confèrent son identité aujourd'hui.
L’association « Éclats à Dieulefit » s’est engagée depuis 2018 dans plusieurs évolutions :
- « de format» nous avons décidé d'inscrire le festival sur le territoire une semaine durant .
- « d'identité visuelle » lisible, constante, reconnaissable.
- « de structure » associative basée sur un modèle collectif, une approche renouvelée
et profondément vivante. C'est avec la considération des sensibilités de chacun, des
identités fortes et singulières qui constituent « Éclats à Dieulefit » que nous avons pensé
la programmation de cette édition 2019. Et c'est avec le choix d'un mot qualifiant
l'engagement de chaque membre de l'équipe au sein de ce projet que nous avons orienté
notre ligne artistique. Comprendre pourquoi un groupe de passionnés se fédère autour
d'une proposition nous a semblé être un point de départ, mais entendre quelles sont
les attentes des premiers intéressés du festival, ceux pour qui et par qui il existe nous
a semblé essentiel. La liste de mots des « bénévoles » est soumise au vote du public.
Vincent Roca « jongleur de mots » sera l'ambassadeur de ce choix le mercredi 4 septembre à 19 h place Châteauras, à Dieulefit.
- « de projet artistique » qui reste la colonne vertébrale de notre action :
C'est avec un désir d'ouverture vers des propositions conviviales, plurielles, de qualité... où
publics, artistes et équipe se rencontrent au sein d'un festival « laboratoire humain » d'un
« petit » savoir-vivre ensemble que nous avons travaillé autour de la thématique du lien.
Ce sont des artistes « sensibles, généreux » désireux de se produire sur le territoire qui ont répondu présent en acceptant souvent de sortir de leurs zone de confort pour vous proposer des spectacles « uniques ». JP Nataf se sépare pour un soir de son groupe « les innocents » et de ses comparses des « siestes musicales » pour interpréter ses chansons avec vous, en toute intimité. Vincent Roca sera le représentant de Votre Voix le temps d'une brève avant de se dévoiler « de A à Z » dans un « abécédaire aléatoire ». Pauline et Michael raconteront la femme avec « Contrebrassens ». Les chanteuses lyriques de « l'heure bleue » ont relevé le défi d'interpréter des chansons de tous horizons en déambulant au coeur du public dans un espace cabaret, l'une d'entre elles a même accepté une carte blanche avec Olivier Yvrard. Ghislaine Checchini vous guidera sur le chemin des voix de l'être avec un atelier de Yoga du chant et un concert méditatif. Piers Faccini se risquera à l'exercice délicat de la « cession acoustique », quand le sextet Opus Jam (habitué des premières parties d’Ibrahim Maalouf) donnera un concert motown a cappella. Amélie-Les-Crayons, ses comparses et son piano dentelle viendront dresser « Milles Ponts » qu'emprunteront peut-être Célestin, le duo Nova Bossa Nova, l'ensemble vocal Etzoukaris, le duo Paradoxe, les comédiennes du festival ou Olivier Broda, Arno Méthivier et Pierre Marie Baye-Weppe pour leurs « rencontres artistiques durables ». La Cie « les Papillons bleus » dans des détours « Tournicotés » ira peut-être se poser sur le coup de coeur du prix Tournesol 2014 « En avoir ou pas », ou qui sait, auprès de la roulotte de Mômes et Merveilles après un savoureux petit déjeuner ou un passage au piano bar... C'est avec une traversée sonore des continents que le Bal Poussière clôturera cette semaine riche dans la joie et la simplicité.

Tout ceci est présenté en détail dans les pages suivantes.

 

Cette édition fait la part belle à la découverte tant sur le fond que sur la forme. Une semaine pour chercher, entendre, écouter, la voix ici et ailleurs dans différentes dimensions. Trouvez les chansons cachées en vitrines, choisissez votre mot...
Défendre des propositions humaines, généreuses, rares, refuser la facilité, en restant accessible à tous c’est l'une des missions du Festival. Mettre la voix à l’écoute pour aiguiser la curiosité c’est aussi notre rôle.
Depuis 17 ans, nous pouvons le faire par la confiance renouvelée année après année de nos partenaires publics comme privés et d'un public bienveillant que nous remercions vivement.

« La véritable irrévérence aujourd'hui, c'est faire du lien dans une époque qui sépare les êtres. » Abd Al Malik (chanteur)